confinement coronavirus lifestyle

Notre vie de confinés suite au coronavirus

Dernière mise à jour le

Je veux poser ici ce que l’on vit en ce moment, dans cette période si étrange de pandémie de coronavirus. Pour m’en souvenir, pour le raconter mais surtout pour pouvoir faire ressortir toutes les belles initiatives qui se créent en ce moment. Je suis de nature positive et je dois vous avouer que ça m’aide pas mal ! Je mettrais à jour régulièrement cet article ! 

En attendant, prenez soin de vous !

Dans quelques mois on reparlera du Coronavirus avec plus de légèreté et de cette période si étrange que l’on est en train de vivre avec un sourire aux lèvres

On pourra raconter à nos enfants et petits enfants ce que c’était quand le président nous a tous demandé de rester confinés chez nous le temps que ce covid-19 décide de partir.

Nous voilà partis pour quelques jours, quelques semaines même, à être confinés et à ne pouvoir sortir que pour les courses ou les besoins vitaux. Je relativise et mesure la chance que j’ai d’être en bonne santé et de rester bien au chaud chez moi pendant que les services hospitaliers s’activent et donne tout leur courage et leur force pour éradiquer le virus. Je pense aussi aux personnes qui travaillent dans l’alimentaire et la logistique et nous permettent de ne pas se soucier d’un possible frigo vide !

J’avais besoin d’écrire ici, comme un journal intime, comment sont rythmées nos journées.
Mais surtout me dire que dans chaque période compliquée on peut en retirer du positif. La Nature nous rappelle à l’ordre mais nous restons soudés et super créatifs ! Je découvre tous les jours des idées les plus folles pour continuer à vivre et ne pas s’ennuyer

Le confinement

Lundi 16 mars à 20h, Emmanuel Macron prend la parole. Le virus ne se propage pas tout seul, il se propage avec les Hommes. Il est alors décidé que pour 15 jours (renouvelables) nous restions le plus possible chez nous afin de ne pas transporter ce coronavirus #jerestechezmoi !

Je ne parle pas des écoles et des universités qui sont fermées depuis quelques jours déjà. Nos voisins les italiens et espagnols ont fait de même et nous voyons depuis quelques heures les effets positifs. 

Les règles : 

  • On reste chez nous pendant 15 jours
  • On ne peut se déplacer que pour aller faire ses courses, promener son chien, aller à la pharmacie ou faire son jogging
  • Tout déplacement doit se faire avec une attestation à télécharger sur le site du gouvernement
  • Si ces règles ne sont pas respectées, c’est une amende de 135€ qui nous sera imposée.

Depuis quelques jours les supermarchés sont dévalisés, les habitants pensant que nous sommes en temps de guerre et que les approvisionnements s’arrêteront bientôt. Plus de riz, plus de pâtes et plus de papier toilette. Les drive sont pris d’assaut (on passe de 50 voitures habituellement proche de Rennes à plus de 500). 

je-reste-chez-moi
"On va sans sortir"

Les restaurants limitent le gaspillage

La décision de confinement a été prise rapidement et nous avons été tous surpris. A Rennes, les restaurant qui avaient leur frigo rempli, ont décidé de ne pas laisser pourrir toutes ces denrées. Certains ont préparé des petits plats pour leurs habitués à des prix très peu élevés, d’autres ont donné tout ce qu’ils avaient au CHU. On a senti une belle solidarité de la part des rennais qui n’ont pas hésité à relayer sur les rayons sociaux ces belles initiatives !

Oh My Biche coronavirus

Initiative de l’équipe de Oh My Biche
Compte Instagram : @oh_my_biche

bistrot l'arrivée rennes covid 19

Initiative de Dylan du Bistrot l’Arrivée
Compte Instagram : @bistrotlarrivee

Heureusement on a des voisins

On peut s’expatrier à la campagne pour les plus chanceux. Mais pour ceux qui restent en ville, on mesure la chance d’avoir des voisins en cette période de coronavirus

Hier à 20h, tous les voisins étaient aux fenêtres pour applaudir le personnel soignant. Une initiative reprise dans toute la France, pour ne pas les oublier et leur dire qu’on est avec eux, même confinés.

" Je suis infirmière de nuit et vos
applaudissements d’hier soir
juste avant de partir au travail m’ont fait
hyper chaud au cœur ! Merci ! "

En ces temps de confinement et de mauvaises nouvelles dès que l’on allume la télé, on a besoin de courage et de force. La solidarité est plus qu’importante.⁠
A Rennes, dans cette rue du quartier Saint Hélier, une de mes voisines a eu une idée géniale : créer un groupe Facebook pour tous se retrouver. ⁠

Ecrit à la craie pour qu’il soit lisible depuis nos fenêtres (bonne idée !), ce groupe nous permet de se rencontrer, de raconter notre vie de confinés, de s’assurer que ceux qui ne peuvent sortir n’ont besoin de rien et de s’échanger des blagues pour détendre l’atmosphère.⁠

« Tiens c’est toi qui habite en face de chez moi ? « , « On habite dans le même immeuble » !

A 20h tous les soirs, comme dans beaucoup de villes, on se retrouve aux fenêtres pour applaudir ceux qui doivent travailler et qui font face au virus. Depuis peu ce sont des apéros aux fenêtres qui se mettent en place !⁠

De nature un peu timide je n’aurais pas forcément osé aller à la rencontre de mes voisins en temps normal. Mais là je suis ravie et j’attends tous les jours 20h avec impatience !⁠

Et des idées, les voisins en ont ! Ce soir on fait un concert au balcon ! ⁠

De belles initiatives pour ne pas s'ennuyer

On peut se dire que certaines marques surfent sur l’actualité du Coronavirus. Mais mon esprit positif voit toujours le bon côté des choses. Pourquoi ne pas se dire que toutes ces actions ne sont pas intéressées et que nous sommes tous solidaires ? Alors peu importe, c’est comme cela que j’ai envie de le voir. Ce confinement est un facteur de tensions pour certains mais un vrai catalyseur de solidarité pour d’autres. Voici quelques exemples :

Il y a tout d’abord eu Canal Plus qui a décidé de rendre sa chaîne gratuite pour tous le temps de confinement. Rien de plus chouette que de se réveiller avec la bonne humeur de Jimmy Fallon plutôt que les infos qui vont dénombre le nombre de nouveaux infectés.

Et puis j’ai découvert que l’Opéra de Paris mettait en ligne gratuitement tous ces concerts pendant le confinement. Un beau soutient pour ces personnes qui vont rester à s’ennuyer pendant les prochains jours. Alors profitons-en pour s’instruire.

La FNAC donne accès à 500 e-books gratuitement. De quoi s’instruire et ne pas s’ennuyer pendant les prochaines semaines.

Ricard, la marque d’alcool, va offrir 70000 litres d’alcool pour fabriquer du gel hydroalcoolique et LVMH va offrir aux hôpitaux du gel hydroalcoolique.

Confinement : Semaine #1

Voilà maintenant 1 semaine que nous sommes confinés. Je ne suis sortie qu’une seule fois. C’est étrangement passé vite mais je commence sérieusement à m’ennuyer. Ce n’est que le début pourtant. J’ai commencé à faire des TO DO list et à me discipliner : je prends ma douche tôt le matin, je m’habille pour ne pas rester en legging et gros pull, et je me créé un calendrier assez strict dans mon agenda.

On teste, on verra dans une semaine si ça fonctionne !

Le compte Instagram des bonne nouvelles

Les gens ont le temps d’être super créatifs en ce moment. Je peux passer des heures sur Instagram pour regarder les vidéos, les photos et les anecdotes que l’on poste sur le coronavirus. Un peu de légèreté dans ce monde un peu fou.

J’ai aussi décidé de prendre un tournant dans mon compte Instagram le temps du confinement (et pourquoi pas ensuite) pour ne poster que de bonnes nouvelles. Adieu les infos anxiogènes, l’idée n’est de faire ressortir que les belles nouvelles !

J’ai commencé la semaine dernière avec 3 belles nouvelles : 
– Le compte Facebook de notre rue qui montre une belle solidarité et entraide
– Le fait que les canaux de Venise retrouvent leur clarté (les bateaux ne circulent plus, la nature reprend ses droits)
– La belle initiative de la Marque Petit Bateau qui fabrique en ce moment des masques pour lutter contre le coronavirus.

Je n'ai jamais autant aimé faire les courses !

Pour la première fois, je décide de faire mes courses en drive, grâce à ces héros de l’ombre qui nous permettent de continuer à avoir un frigo rempli ! Mon attestation en poche, me voilà partie direction Cora. 

J’ai été très étonnée (et rassurée) de voir les rues vides. Très peu de voitures circulent, très peu de personnes dehors.
En revanche, quelques points négatifs :

  • Les Rennais n’ont jamais été aussi sportifs. J’avais envie d’ouvrir ma fenêtre et de leur demander de faire leur squats chez eux ! Plus on restera confinés, plus ce p*** de virus sera parti. 
  • Et un parking rempli de voitures quand je suis arrivée au Cora mais personne au Drive ! J’ai vraiment été super étonnée, il y avait autant de voiture qu’un samedi après-midi « normal ».

Une fois mon coffre rempli (merci à la personne du Drive d’avoir pris toutes les précautions sanitaires pour me servir. On s’est protégées mutuellement !), me voilà repartie sur Rennes. J’ai vu pas mal de policiers et de barrages de contrôle. Il paraîtrait que les règles vont se durcir cette semaine… tant mieux !

Bref, je n’ai jamais été aussi contente de sortir faire les courses, même si ça n’a duré que quelques minutes !

Mon bureau s'est transformé en jungle

Ce temps de confinement est précieux (prenons un moment les choses du bon côté). On a tendance à procrastiner. Cette fois-ci il est plus que temps de faire les choses qu’on avait la flemme de faire il y a quelques semaines.

C’est le cas pour mes boutures de pilea et autres plantes d’intérieur. Des commandes de ma soeur pour son nouvel appart et me voici à remplir des pots de confitures de petites boutures pour espérer voir leurs racines dans quelques jours ! Mon bureau ressemble alors à une énorme jungle !

bouture pilea confinement

Vous avez d’autres belles initiatives que vous souhaitez partager ? N’hésitez pas à les mettre en commentaire !

Un petit coup de pouce ?
MERCI !

Laisser un commentaire

Claire's Blog utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En continuant sur le blog, vous acceptez leur utilisation OK !

%d blogueurs aiment cette page :