Sur le tournage d’Échappées Belles en Bretagne

Sur le tournage d’Échappées Belles en Bretagne

18 mai 2018 5 petits mots

Si on m’avait dit il y a quelques semaines que je me retrouverai sur le tournage de l’émission Échappées Belles je ne l’aurai pas cru. Et pourtant c’est ce qui m’est arrivé quand Jérôme Pitorin et son équipe sont venus découvrir la Bretagne, et plus particulièrement la côte d’Émeraude (Saint-Malo / Cancale / Dinard / la Baie du Mont St-Michel avec un pas de côté à Plévenon et au Cap Fréhel).

Retrouvez ❤ aussi : Tous mes articles sur la Bretagne

Le rendez-vous est pris, direction le marché de Dinard samedi matin. Quelle chance, le temps était de la partie !  Certains diront que c’est parce qu’il fait tout le temps beau en Bretagne… je dirais plutôt que la chance était parmi nous ! Je regardais depuis quelques jours les photos du compte Instagram de Jérome pour me mettre dans l’ambiance. Il n’y a pas à dire, la Bretagne c’est tout de même canon! En tout cas, nous n’étions pas les seuls sur la place de Dinard. Les marchés Bretons c’est quelque chose ! De la charcuterie, des crabes, des huîtres de Cancale, des galettes saucisses, du café, des paniers en osier et des chemisiers à fleurs… bref on y trouve de tout ! Ça cri, ça chante, ça alpague le client… ça vit !

Je rencontre l’équipe de tournage quelques temps après. Olivier le réalisateur, Sven le preneur de son, Loris l’assistant, Jérôme l’animateur, Stéphane l’invité qui sera le guide pour la journée, 2 caméras, un drone et 2 sacs à dos. Au premier abord je suis étonnée par cette équipe super efficace ! Chacun a un rôle bien précis et j’ai été impressionnée par leur professionnalisme et leur efficacité. J’avais en tête une équipe que l’on trouve plutôt sur les plateaux de tournage de films, avec une vingtaine de personnes, chacune avec un talkie-walkie. Loris m’explique comment ça va se passer et me prévient: ça ira vite. En effet, le but est de garder toute l’authenticité et la spontanéité des personnes qu’ils vont rencontrer.

Le but est de rester derrière la caméra et de ne pas faire de bruit. Je comprends rapidement que 3 personnes derrière la caméra c’est déjà beaucoup ! Il faut se faufiler à travers la foule, et pour filmer ce n’est pas de tout repos ! Par exemple, j’ai été étonnée par le nombre de gens qui connaissent l’émission et qui ont reconnu Jérôme (même avec ses lunettes de soleil). Il faut l’avouer, une équipe de tournage sur le marché de Dinard ne passe pas inaperçue, et on n’en voit pas tous les jours ! Les gens n’hésitent pas à interrompre le tournage pour demander un autographe ou une photo. C’est toujours avec le sourire que l’équipe se prête au jeu, même si ça les oblige à refaire les prises.

Et puis il faut aussi penser aux différentes prises de vues, surtout quand Olivier le réalisateur est le seul à tenir la caméra ! Il n’est donc pas rare de devoir faire plusieurs prises : on filme Jérôme et Stéphane de face, de dos, de haut … C’est aussi pour ça qu’il faut prendre de bonnes chaussures pour crapahuter rapidement partout et prendre les meilleures prises de vues !

On ne se rend pas bien compte quand on regarde l’émission de tous les trucs et astuces pour créer un documentaire aussi chouette. Les images ne suffisent pas pour vous faire voyager. Les sons sont super importants. C’est pour ça que Sven, le preneur de son, n’a pas hésité à profiter de certains moments off pour créer des sons seuls qui permettront d’être intégrés à certaines images : les mouettes de Dinard, les clapotis de l’eau …Echappées-belles-tournage-dinard-sons-seuls

Le tournage de l’émission dure 10 jours. Il y a 2 jours de “plateau secours” qui permettent si besoin de retourner certaines scènes (si le temps n’est pas de la partie par exemple). Pour ce samedi, le programme sera le marché de Dinard avec dégustation de galettes saucisses et de fraises de la région, passage par la pointe du Moulinet et sa vue sur Saint Malo en passant par la fameuse digue et son casino et découverte du Foil au Wishbone Club Dinard. Une journée bien remplie !

C’est d’ailleurs près de la Pointe du Moulinet, au Wishbone Club,  que Stéphane enfile sa combinaison et raconte face caméra son travail. Passionné de sports nautiques, il tient le club de voile qui se trouve au bout de la digue avec ses enfants. La voile c’est une histoire de famille ! Une piscine en guise d’apprentissage avant de partir à la conquête du grand bassin . Aujourd’hui, ils font découvrir à l’équipe (et bientôt aux téléspectateurs de l’émission) la pratique du Foil Surf.

Et la météo dans tout ça ?  Car oui, même s’il n’y a aucun soucis à se faire pour le beau temps en Bretagne (hum hum …), il en est tout autre pour les amateurs de planches à voile comme Stéphane. Le vent n’était pas assez fort ce jour là pour pratiquer le Foil. Les “plateaux secours” sont donc prévus pour ça aussi !

Mais un tournage c’est aussi des heures de travail en amont. Loris m’explique tout le travail de recherche et de rendez-vous qu’il faut prévoir avant de se rendre sur le lieu de tournage. Tous les jours, l’équipe rencontrait de nouvelles personnes et visitait de nouveaux endroits. Ce sont plusieurs dizaines de coups de téléphone qu’il faut passer pour prendre rendez-vous, caler les interviews et les déplacements pour que le tournage soit optimisé et efficace. Je crois qu’on ne se rend pas bien compte (et moi pas encore) du temps de préparation d’une émission comme Échappées Belles !

Il faut penser aux raccords ! Le tournage dure 10 jours mais l’émission présente 3 jours sur la côte d’émeraude. Il faut alors penser aux vêtements de l’animateur, mais aussi aux séquences dans le temps ! L’équipe devait tourner toute la journée à Dinard mais dans l’histoire, n’y être que le matin. Il faut penser aux raccords “lumière” pour ne pas filmer un déjeuner à l’heure du dîner ! Ça rajoute un peu de stress aux équipes car leur temps de tournage est compté !

Échappées Belles c’est aussi un magazine ! Pour le premier numéro, Sophie Jovillard, Tiga, Raphaël de Casabianca et Jérôme Pitorin ont sillonné la Corse en compagnie de l’équipe de la rédaction du magazine Détours en France. Un condensé de découvertes sur l’île de beauté à découvrir dès maintenant dans les kiosques !

Un grand merci à toute l’équipe de tournage qui m’a accueilli sur les lieux de tournage, Sven, Olivier, Loris, Jérôme, à Stéphane le guide et à Sylvie qui s’occupe de la communication chez France5 et qui m’a gentillement invitée sur ce tournage. J’espère renouveler l’expérience !

Il faudra attendre la rentrée pour voir l’émission Échappées Belles sur la côte d’Émeraude. Je vous teindrai au courant !


Où les retrouver ?


Club de voile de Stéphane : Wishbone Club Dinard 
Compte instagram de l’émission : @echappees_belles
Compte instagram de Jérôme Pitorin : @jeromepitorin

caméra-tournage-échappées-belles

Si vous souhaitez garder cet article en mémoire, n’oubliez pas d’épingler cette image sur Pinterest

tournage-d'échappées-belles-à-dinard

5 petits mots

Ces articles devraient te plaire !

5 petits mots

patrick L. 18 mai 2018 - 9 h 49 min

Très intéressant cet article et une chance d’avoir pu participer à cette expérience enrichissante.

Reply
clairesblog 18 mai 2018 - 10 h 12 min

Bonjour Patrick

Merci beaucoup !
Oui j’ai eu beaucoup de chance de découvrir la vie du tournage d’une émission comme celle-ci !

Reply
vicart 18 mai 2018 - 15 h 13 min

Si vous avez besoin d’un bon droneur 😉

Reply
clairesblog 18 mai 2018 - 16 h 27 min

Merci Damien !
Je travaille déjà avec @bienplushaut mais merci pour votre contact !
A bientôt peut-être !

Reply
Mélanie 18 mai 2018 - 21 h 44 min

Quelle expérience ! Merci de nous partager ces moments 🙂

Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :