Je l’ai vu !

Je l’ai vu !

26 février 2016 4 petits mots

Une escapade chargée d’histoire et d’émotion ! Je ne pensais pas qu’aller visiter la statue de la liberté et Ellis Island pouvait être si émouvant !

Tout d’abord je vous conseille vivement de réserver votre billet en avance pour éviter une file d’attente longue, longue, longue … Vous pourrez toujours acheter vos billets sur place mais de toutes les façons prenez de l’avance car monter à bord du bateau qui vous sépare de cette statue si célèbre est aussi long que pour monter à bord d’un avion (sécurité, fouille …)
SAM_2179
Une fois sur le bateau la vue est splendide. On aperçoit New-York et ses grattes-ciel au loin et de l’autre côté on se retrouve face à ce symbole de la liberté.

SAM_2183

SAM_2219

SAM_2233

SAM_2237
SAM_2288 SAM_2304


Statue of Liberty


N’oubliez pas les audiophones qui vous sont prêtés à l’entrée. La visite est très intéressante et vous permet de ne pas seulement vous êtes déplacés pour des selfies devant la grande Dame !

On peut entre autre apprendre :
– L’aventure commence en France (et oui) en 1865. Autours de la table se trouvaient des amoureux des Etats-Unis qui avaient pour souhait de célébrer comme il se devait l’abolition de l’esclavage dans ce pays tant adoré. C’est le politicien Edouard de Laboulaye qui émit l’idée de construire une statue comme symbole de l’amitié entre la France et le pays de l’oncle Sam. C’est son ami architecte Auguste Bartholdi qui a accepté de travailler avec lui !

– Pour la construction ce sont des plaques de cuivre de 2m par 3 qui sont travaillées pour prendre la taille souhaitée. Du coup c’est une construction qui se fait petit à petit, plaque par plaque, comme un travaille de fourmis. Il ne faut pas oublier que la statue fait tout de même plus de 46m !

– La statue pèse 254 tonnes et est composée 300 plaques

– Il y a eu 10 ans qui ont séparé le lancement du projet et l’inauguration de la statue de la liberté. L’architecte n’a pas eu que de la chance non plus: manque de personnels, un accident qui brisa le plâtre de la main … Mais le jeu en valait la chandelle ! Les Américains ont même décidé d’offrir à la France une réplique que l’on peut retrouver à Paris sur le pont de Beaugrenelle (la statue est bien moins grande mais toute aussi belle !)

Crédits photos des 4 photos ci-dessus : http://www.statue-de-la-liberte.com/Histoire-de-la-statue-de-la-Liberte.php

– La structure de la tour a pris place à Paris dans les ateliers de Gustave Eiffel. Et ce sont dans les ateliers Gaget et Gautier qu’elle fut montée. L’idée est que la statue soit érigée avant d’être envoyée à New-York
Voici quelques photos que j’ai trouvé sur ce site que je trouve canons !

– Le 4 juillet 1884, jour de l’indépendance des Etats-Unis, on officialisa le cadeau de la France pour les Etats-Unis. Elle fut ensuite découpée en 350 morceaux pour la faire voyager par bateau 8 mois plus tard. Il a fallu ensuite aux américains, sans non difficulté, de recomposé le puzzle. Imaginez-vous toutes les pièces de la statue au sol de l’île Beldoe…

-Pendant l’inauguration, 2 points ont particulièrement choqué la population américaine. Tout d’abord, sur les 600 personnes invités, aucun homme noir ne faisait partie d’entre eux (un peu le comble pour l’inauguration d’un symbole qui fêtait l’abolition de l’esclavage dans le pays !). De plus, aucune femme n’était présente (étonnant sachant que la statue est représentée par … une femme !)


Ellis Island


Ne partez pas tout de suite après avoir terminé votre ballade autour de la statue ! reprenez le bateau et allez sur Ellis Island pour découvrir l’histoire de ce lieu si particulier. Cette île a servi à accueillir les immigrants qui arrivaient par milliers de l’ancien continent, l’Europe. Les personnes souhaitant rentrer sur le territoire américain devait passer par Ellis Island pour passer le service d’immigration, entre 1882 et 1884.

Des tests physiques, mentaux et psychologiques avaient lieu pendant les quelques jours que chaque personne passait sur l’île. Certains qui avaient des maladies étaient renvoyés en Europe ou étaient placés en quarantaine où ils pouvaient passer plusieurs semaines, voir plusieurs mois !

Ce musée est donc très émouvant car on se met dans la peau de ces familles entières qui viennent pour reconstruire leur vie dans une nouvelle ville !

SAM_2327
SAM_2363

Si vous souhaitez garder en mémoire ces adresses, n’oubliez pas d’épingler l’image ci-dessous sur Pinterest

statue-de-la-liberté-new-york-nyc-usa-etats-unis

Signature Claires' Blog

4 petits mots

Ces articles devraient te plaire !

4 petits mots

Corinne (Couleur Café) 26 février 2016 - 11 h 48 min

Superbes photos !

Reply
clairesblog 26 février 2016 - 16 h 39 min

Merci Corinne 🙂

Reply
Choup' 27 février 2016 - 9 h 44 min

Je vais à NYC 10 jours en septembre, hâte de découvrir tout ca !

Reply
clairesblog 27 février 2016 - 19 h 09 min

J’espère que ça te donnera des idées !! 🙂

Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :